Le saviez-vous ?

 


Dans un courrier du 30 octobre adressé au Président de la République française, le Vétérinaire Député Loïc Dombreval, par ailleurs président du Groupe d’étude Condition animale à l’Assemblée nationale, invite Emmanuel Macron à « enrichir (son) conseil scientifique (sur la Covid-19) en y intégrant des vétérinaires ».


Ce serait, selon lui, « un premier signal fort du décloisonnement indispensable des médecines humaine et vétérinaire au niveau national ». « 75 % des maladies infectieuses émergentes sont d’origine animale », rappelle-t-il.

Grande connaissance des coronavirus

« Leur grande connaissance des coronavirus (les vétérinaires les ont découverts), leur connaissance de l’épidémiologie prédictive et populationnelle, leur maîtrise des dynamiques de diffusions microbiennes qu’ils utilisent quotidiennement dans la course contre la montre que représente la lutte contre une épidémie animale, vous seront d’un grand apport », écrit-il.

Le Député souligne aussi que « les vétérinaires sont associés à la gestion de la crise sanitaire Covid-19 dans certains pays : Allemagne, Italie, Chine, Belgique, pour ne citer que ces exemples ».

« Ils dirigent même la gestion de crise en Allemagne et en Chine. Dans ces deux derniers pays, on peut constater par exemple que les tests ont été effectués précocement en mobilisant largement les laboratoires vétérinaires et que les mesures barrières, dont le port du masque, ont été mises en place dès le début de l’épidémie », complète le député.

Promotion du concept One Health

Il rappelle également que « l’Académie vétérinaire de France, l’Académie nationale de médecine et l’Académie de pharmacie ont récemment indiqué que la pandémie actuelle était l’occasion, pour la préservation de la santé de l’humanité, de mettre concrètement en pratique le concept One health – Une seule santé ».


Restons vigilants durant l’automne car avec les températures clémentes que nous connaissons, la saison reste idéale pour la prolifération des tiques ! Elles sont porteuses de bactéries et de virus et lorsqu’elles mordent votre animal, il est possible qu’elles lui transmettent des maladies. Le traitement préventif (comprimé appétent à croquer ou spot-on) contre les tiques reste le meilleur moyen de le protéger durant toute l’arrière-saison.


Découvrez  grâce à :

l’e-Expo, le congrès virtuel éducatif qui vous donne accès aux recommandations des plus grands experts vétérinaires de Belgique, des Pays-Bas et de France : stands, conférences, vidéos, posters…:

https://mailchi.mp/clef2web/e-expo-en-ligne?e=0e745e0edb

Trouvez la réponse à de multiples questions : Comment fonctionne un cabinet vétérinaire ? Comment le Vétérinaire s’occupe-t-il de votre animal lorsqu’il est malade ? Et bien d’autres choses encore…


Voici un petit film bigrement bien réalisé par la firme Virbac sur l’importance du vermifuger régulièrement ses animaux…https://transfert-files.be/virbac_video/KEY_PRODUCT_MILPRO_B2B_BEFR.mp4

En tout cas pour le moins certainement deux fois par an, au printemps et en automne, et l’automne nous y sommes. A bon entendeur …


Les troubles cutanés chez le perroquet sont bien souvent des casse-têtes à soigner. Une étude à montrer que l’injection d’un complexe d’acides gras, commercialisé sous le nom d’ARA 3000 alpha par la firme Lexmoor-France et déjà bien utilisé dans les problèmes de peau (mue, prurit, eczéma, atopie) chez le chien pouvait donner également d’excellents résultats chez le cacatoès.

A lire la rubrique complète sur : https://lexmoor.com/wp-content/uploads/2019/05/LESSENTIEL-574-ARA-3000-ALPHA-chez-le-perroquet.pdf


 

Une nouvelle application fort intéressante vient de voir le jour …

« MyDogSociety »

Cette application permet de faciliter les rencontre entre chiens et conséquence également entre propriétaires.

Rencontrer d’autres chiens, se faire des amis… N’est-ce pas là un véritable nouveau réseau social « canin » ! Vous pouvez organiser des promenades entre propriétaires, consulter les profils des autres chiens et même obtenir des conseils et des renseignements très précieux sur l’éducation, l’hygiène et les races.


 

Le Cannabidiol (CBD) s’invite de plus en plus dans les Cabinets Vétérinaires dans le traitement de l’inflammation.

Issu du chanvre, le CBD est un phytocannabinoïde aux pouvoirs multiples: antioxydant, antiinflammatoire et anxiolytique.

L’homme et l’animal possèdent un système naturel endocannabinoïdien (SEC) qui participe au bon équilibre (homéostasie) de l’organisme. Lors d’inflammation ce système est perturbé et l’apport extérieur de CBD aide à récupérer plus facilement l’homéostasie et à calmer les symptômes.

Les complexes alimentaires contenant du CBD sont multiples mais attention à bien choisir votre produit. Pour nos animaux de compagnie, Pet Gold de Kannaway est à mes yeux le CBD de confiance, quant à sa pureté et à son efficacité. En vente au Cabinet Vétérinaire Vanhoff


 

Si les journées humides et froides de l’automne provoquent chez nous des raideurs articulaires, il en est de même pour nos chiens et nos chats.

Pensez à les aider par des compléments alimentaires appropriés…

TBF Kannaway Animal Joints Extreme et Pet Gold assurera une protection optimale du système ostéo-articulaire de nos petits protégés.

En vente au Cabinet Vétérinaire Vanhoff


 


Depuis ce mois de septembre gros succès du premier parc canin à Liège permettant à nos amis à quatre pattes de se retrouver sans risque de se faire écraser. Situé au niveau du boulevard Kleyer cet espace clôturé permet aux propriétaires et à leurs animaux de se rencontrer en toute sérénité. Vous pouvez voir l’article dans sa totalité sur le site de todayliege.