0477574038

Mobile

Le saviez-vous ?

LES ANIMAUX DE COMPAGNIE SONT DES REMÈDES ANTI-STRESS NATURELS

( Publié dans LE MONDE VETERINAIRE du mois dernier )
 

Les animaux de compagnie aident à freiner l’augmentation de 22% du stress due à la pandémie de Covid-19. Caresser et vivre avec un animal de compagnie abaisse les niveaux de cortisol responsables du stress chez l’humain. Caresser et vivre avec des animaux de compagnie aide à freiner l’augmentation de 22% du stress et de l’anxiété résultant de la pandémie de COVID-19, selon une étude de l’Université de Washington (WSU) et une autre de l’Université d’Ottawa. L’étude de la WSU, réalisée sur trois semestres auprès d’étudiants de ladite institution et sujets au stress, a montré qu’il suffit de caresser un chien ou un chat pendant 10 minutes par jour pour réduire le taux cortisol dans le sang, communément appelé « hormone du stress ». Les chercheurs ont ainsi déterminé que la compagnie des animaux peut être très bénéfique dans les situations de stress et d’anxiété. Ces troubles ont clairement augmenté depuis le début de la pandémie. Selon une étude publiée dans la revue scientifique Psychiatry Research menée par l’Université d’Ottawa sur 190000 personnes entre janvier et mai 2020, la pandémie aurait augmenté l’insomnie de 24%, le stress post-traumatique de 22%, la dépression de 16% et l’anxiété de 15%.  Les animaux de compagnie peuvent apporter du réconfort aux personnes qui supportent mal la situation de ces derniers mois, en particuliers les personnes qui vivent seules et qui ont vu leur vie sociale réduite par les quarantaines et les restrictions de mobilité mises en place pour lutter contre la pandémie. Avoir un animal de compagnie améliore leur humeur et les aide à socialiser et à passer du temps à l’extérieur. La demande de chiens a significativement augmenté durant les périodes de restriction de mouvement, mais est malheureusement suivie par une augmentation des abandons à chaque assouplissement desdites mesures.   Il est donc important de rappeler que les chiens ne sont pas un passe-temps pour les moments les plus difficiles de solitude et de stress, mais des êtres vivants qui doivent être pris en charge et respectés, et qui demandent une prise de responsabilités. Par conséquent, il indispensable de réfléchir sérieusement avant d’incorporer un animal de compagnie dans une famille, car il implique un engagement et des obligations durant toute la vie de l’animal. La science a démontré les effets bénéfiques que les animaux, en particulier les chiens, ont sur les humains, notamment dans les moments les plus difficiles. C’est pourquoi les maîtres doivent prendre soin d’eux et les aimer comme un membre à part entière de la famille, sur lequel on peut d’ailleurs toujours compter dans les moments difficiles.


Je tenais également à mettre à l’honneur un excellent produit contre l’arthrose du chien : Librela commercialisé ce mois-ci par la firme Zoetis. On peut dire que ce produit est innovant quant à sa structure                                                                                              Anticorps Monoclonaux) et à son efficacité : j’ai eu l’occasion de l’utiliser sur deux vieux patients perclus ( à voir dans la rubrique Cas du Mois  et la conclusion c’est que le résultat est vraiment surprenant.

Voici une conférence présentée par Zoetis, destinée au Vétérinaires qui illustrent bien le grand intérêt de ce produit: https://channel.royalcast.com/landingpage/zoetisfr/20210304_1/

 


Mars 2021.

Le contexte du Covid ne permet pas encore de voyager librement en Europe mais espérons que les conditions de déplacement s’améliorent progressivement dans les mois à venir et que nous puissions retrouver notre liberté de  mouvement, également avec avec nos animaux de compagnie, partout là où nous le souhaiterons aller. Avec le Brexit il est bon néanmoins de rappeler que certaines restrictions nous seront imposées en ce qui concerne les voyages de l’UE vers l’Angleterre et réciproquement. Un article fort intéressant à ce sujet et émanant du « Monde Vétérinaire » a été publié en ce début de mars. Je vous le retranscrits ci-après :  » À partir du 1er janvier 2021, la Grande-Bretagne est considérée comme un pays tiers pour l’Union européenne, de sorte que les animaux de compagnie de ce pays sont considérés comme non-UE et sont soumis à des contrôles à l’entrée dans l’UE, avec les dispositions de l’article 13, paragraphe 2, du règlement (UE) n ° 576/2013. Cependant, l’Irlande du Nord continuera à être traitée comme un État membre de l’UE, conformément aux dispositions du protocole sur l’Irlande / l’Irlande du Nord, dans le cadre de l’accord de retrait. Les nouvelles règles entrent en vigueur le 1er janvier et ne s’appliquent qu’aux mouvements non commerciaux d’animaux de compagnie (chats, chiens, furets).

Animaux de compagnie résidant en Grande-Bretagne et en visite dans l’UE Le « Passeport européen pour animaux de compagnie » n’est plus valable. Un certificat zoosanitaire délivré par un vétérinaire officiel est requis pour chaque entrée et n’est valable que pour une période maximale de quatre mois. Ce certificat doit prouver une vaccination antirabique valide. De plus, avant d’entrer en Finlande, en Irlande, à Malte ou en Irlande du Nord depuis la Grande-Bretagne, les chiens doivent être traités contre Echinococcus multilocularis (une forme de ténia) et ce traitement doit être certifié par le vétérinaire officiel ou autorisé. Les animaux de compagnie entrant dans l’UE ou en Irlande du Nord après la fin de la période de transition (à partir du 1er janvier) doivent se présenter à un point d’entrée désigné pour que les voyageurs subissent les contrôles de conformité nécessaires.

Animaux résidant dans l’UE et visitant la Grande-Bretagne

Le « Passeport européen pour animaux de compagnie » est toujours valable. L’animal doit être vacciné contre la rage au moins 21 jours avant l’entrée, identifié par une puce et doit être âgé d’au moins 12 semaines. À partir du 1er juillet, les animaux doivent être présentés à un point d’entrée désigné pour les voyageurs en Grande-Bretagne. Lorsque les animaux rentrent chez eux, ils doivent également se présenter à un point d’entrée désigné pour les voyageurs. Lorsque les chiens retournent en Finlande, en Irlande, à Malte et en Irlande du Nord, ils doivent être traités contre Echinococcus multilocularis. »


Pour ce mois de février, j’ai choisi de continuer avec la problématique des soins dentaires pour nos chiens et nos chats, sachant que ce second mois de l’année  est habituellement dévolu à ce sujet. 

De multiples produits existent et si je dois faire un choix je m’adresserais directement à la firme Virbac qui offre la gamme la plus complète dans ce contexte avec son Vet Aquadent® solution à ajouter à l’eau de boisson qui rafraîchit l’haleine, avec ses lamelles à mâcher enzymatiques CET Dual Enzyme à l’ action mécanique et enzymatique qui aide à ralentir la croissance bactérienne et surtout avec son Dentifrice enzymatique spécialement développé pour les animaux de compagnie et qui peut être avalé sans risque, au goût volaille et au

goût foie. Sachez que le brossage de dents est la meilleure manière de garder les dents saines. Mon conseil est de faire de l’hygiène dentaire une routine quotidienne et de le faire toujours à la même heure, par exemple juste avant ou juste après la promenade. Bon travail !



Pour ce mois de janvier 2021, j’ai choisi un article publié par MyDogSociety sur la dentition du chien. Article très intéressant qui nous dit tout sur la dentition de notre poilu. Je vous laisse le découvrir en toute tranquillité. Bonne lecture !

https://mydogsociety.com/la-dentition-du-chien/

A bientôt pour de nouveaux articles …


En ce mois de décembre avec les fêtes qui s’annoncent,  j’ai choisi de vous parler de l’intoxication alimentaire probablement la plus fréquente: l’intoxication au chocolat.  Soit par ingestion accidentelle car le chien adore son odeur (voir un exemple précis dans  » Les cas spéciaux du mois «  de décembre : https://www.vanhoff.be/index.php/2020/12/07/decembre/ )  soit par ignorance car bon nombre de propriétaires ne savent pas encore que manger du chocolat pour un chien est dangereux. En fonction de la dose ingérée et de la corpulence du chien cela peut aller du simple trouble digestif à la mort.

Le chocolat est très toxique pour les chiens en raison d’un alcaloïde qu’il contient : la théobromine. Cette substance provoque une stimulation excessive et un dérèglement du rythme cardiaque. Les symptômes apparaissent dans les heures après l’ingestion et se caractérisent par des vomissements, de l’agitation, de la soif, des tremblements, des troubles cardiaques voire une atteinte du système nerveux central, une hémorragie et la mort de l’animal.

L’ingestion de 60g de chocolat noir (plus toxique que le chocolat au lait car ce dernier est moins concentré en cacao) pour un chien de 10kg est potentiellement mortelle

Pour le traitement ,voir un cas concret dans la rubrique   » les cas spéciaux du mois ».https://www.vanhoff.be/index.php/2020/12/07/decembre/


.Dans un courrier du 30 octobre adressé au Président de la République française, le Vétérinaire Député Loïc Dombreval, par ailleurs président du Groupe d’étude Condition animale à l’Assemblée nationale, invite Emmanuel Macron à « enrichir (son) conseil scientifique (sur la Covid-19) en y intégrant des vétérinaires ».


Ce serait, selon lui, « un premier signal fort du décloisonnement indispensable des médecines humaine et vétérinaire au niveau national ». « 75 % des maladies infectieuses émergentes sont d’origine animale », rappelle-t-il.

Grande connaissance des coronavirus

« Leur grande connaissance des coronavirus (les vétérinaires les ont découverts), leur connaissance de l’épidémiologie prédictive et populationnelle, leur maîtrise des dynamiques de diffusions microbiennes qu’ils utilisent quotidiennement dans la course contre la montre que représente la lutte contre une épidémie animale, vous seront d’un grand apport », écrit-il.

Le Député souligne aussi que « les vétérinaires sont associés à la gestion de la crise sanitaire Covid-19 dans certains pays : Allemagne, Italie, Chine, Belgique, pour ne citer que ces exemples ».

« Ils dirigent même la gestion de crise en Allemagne et en Chine. Dans ces deux derniers pays, on peut constater par exemple que les tests ont été effectués précocement en mobilisant largement les laboratoires vétérinaires et que les mesures barrières, dont le port du masque, ont été mises en place dès le début de l’épidémie », complète le député.

Promotion du concept One Health

Il rappelle également que « l’Académie vétérinaire de France, l’Académie nationale de médecine et l’Académie de pharmacie ont récemment indiqué que la pandémie actuelle était l’occasion, pour la préservation de la santé de l’humanité, de mettre concrètement en pratique le concept One health – Une seule santé ».


Restons vigilants durant l’automne car avec les températures clémentes que nous connaissons, la saison reste idéale pour la prolifération des tiques ! Elles sont porteuses de bactéries et de virus et lorsqu’elles mordent votre animal, il est possible qu’elles lui transmettent des maladies. Le traitement préventif (comprimé appétent à croquer ou spot-on) contre les tiques reste le meilleur moyen de le protéger durant toute l’arrière-saison.


Découvrez  grâce à :

l’e-Expo, le congrès virtuel éducatif qui vous donne accès aux recommandations des plus grands experts vétérinaires de Belgique, des Pays-Bas et de France : stands, conférences, vidéos, posters…:

https://mailchi.mp/clef2web/e-expo-en-ligne?e=0e745e0edb

Trouvez la réponse à de multiples questions : Comment fonctionne un cabinet vétérinaire ? Comment le Vétérinaire s’occupe-t-il de votre animal lorsqu’il est malade ? Et bien d’autres choses encore…


Voici un petit film bigrement bien réalisé par la firme Virbac sur l’importance du vermifuger régulièrement ses animaux…https://transfert-files.be/virbac_video/KEY_PRODUCT_MILPRO_B2B_BEFR.mp4

En tout cas pour le moins certainement deux fois par an, au printemps et en automne, et l’automne nous y sommes. A bon entendeur …


Les troubles cutanés chez le perroquet sont bien souvent des casse-têtes à soigner. Une étude à montrer que l’injection d’un complexe d’acides gras, commercialisé sous le nom d’ARA 3000 alpha par la firme Lexmoor-France et déjà bien utilisé dans les problèmes de peau (mue, prurit, eczéma, atopie) chez le chien pouvait donner également d’excellents résultats chez le cacatoès.

A lire la rubrique complète sur : https://lexmoor.com/wp-content/uploads/2019/05/LESSENTIEL-574-ARA-3000-ALPHA-chez-le-perroquet.pdf


 

Une nouvelle application fort intéressante vient de voir le jour …

« MyDogSociety »

Cette application permet de faciliter les rencontre entre chiens et conséquence également entre propriétaires.

Rencontrer d’autres chiens, se faire des amis… N’est-ce pas là un véritable nouveau réseau social « canin » ! Vous pouvez organiser des promenades entre propriétaires, consulter les profils des autres chiens et même obtenir des conseils et des renseignements très précieux sur l’éducation, l’hygiène et les races.


 

Le Cannabidiol (CBD) s’invite de plus en plus dans les Cabinets Vétérinaires dans le traitement de l’inflammation.

Issu du chanvre, le CBD est un phytocannabinoïde aux pouvoirs multiples: antioxydant, antiinflammatoire et anxiolytique.

L’homme et l’animal possèdent un système naturel endocannabinoïdien (SEC) qui participe au bon équilibre (homéostasie) de l’organisme. Lors d’inflammation ce système est perturbé et l’apport extérieur de CBD aide à récupérer plus facilement l’homéostasie et à calmer les symptômes.

Les complexes alimentaires contenant du CBD sont multiples mais attention à bien choisir votre produit. Pour nos animaux de compagnie, Pet Gold de Kannaway est à mes yeux le CBD de confiance, quant à sa pureté et à son efficacité. En vente au Cabinet Vétérinaire Vanhoff


 

Si les journées humides et froides de l’automne provoquent chez nous des raideurs articulaires, il en est de même pour nos chiens et nos chats.

Pensez à les aider par des compléments alimentaires appropriés…

TBF Kannaway Animal Joints Extreme et Pet Gold assurera une protection optimale du système ostéo-articulaire de nos petits protégés.

En vente au Cabinet Vétérinaire Vanhoff


 


Depuis ce mois de septembre gros succès du premier parc canin à Liège permettant à nos amis à quatre pattes de se retrouver sans risque de se faire écraser. Situé au niveau du boulevard Kleyer cet espace clôturé permet aux propriétaires et à leurs animaux de se rencontrer en toute sérénité. Vous pouvez voir l’article dans sa totalité sur le site de todayliege.